ARIADNEXT devient IDnow.En savoir plus.

Comment protéger les propriétaires et les voyageurs des arnaques à la location de vacances ?

Les arnaques à la location de vacances sont à la hausse, et ce n’est visiblement pas prêt de s’arrêter avec l’augmentation des réservations en ligne. Ne serait-il pas temps pour le secteur de l’hospitalité de prendre exemple sur les services financiers en matière de KYC (« Know Your Customer ») ?

Louer des appartements en ville, des chalets à la montagne et des propriétés de charme hors des sentiers battus n’a jamais été aussi facile, grâce à la popularité croissante des marchés en ligne pour la location d’hébergements de vacances comme Booking ou Airbnb.

Des plateformes comme Airbnb offrent un excellent moyen de découvrir les communautés et de vivre parmi les habitants, tout en profitant du confort et des utilités d’une maison ou d’un appartement. Avec des millions de propriétés disponibles en un clic, la réservation d’une maison de vacances est simple, directe et incroyablement pratique. La pandémie de COVID-19 a stimulé la popularité du marché de la location de logements de vacances, les voyageurs optant pour l’intimité d’une maison plutôt que des hôtels surchargés et moins commodes.

Pour les propriétaires, les locations de vacances offrent une récompense élevée pour un effort relativement faible.

La France est le deuxième marché de location saisonnière derrière les Etats Unis. Selon l’INSEE la location de gîtes ou de chambres d’hôtes représentait 42,3% des nuitées en France en 2019 contre 17,9% pour les hôtels.

Deux ans après le début de la pandémie, Airbnb et VRBO ont vu leur trafic augmenter de près de 250% et 350% d’avril 2020 à mars 2022.

Cependant, comme c’est souvent le cas, la popularité a un prix, et les fraudeurs se sont maintenant tournés vers les sociétés de location de vacances comme une nouvelle opportunité commerciale illicite.

« Les escrocs ne prennent pas de congés l’été », a déclaré la procureure générale de New York, Letitia James, plus tôt cette année, dans un avertissement aux propriétaires qui louent leurs hébergements de vacances.

Les escroqueries continuent d’augmenter, en raison de l’absence de mesures préventives.

La recrudescence des arnaques à la location de vacances n’est pas une surprise. En fait, le nombre d’articles sur la façon d’éviter les escroqueries sur ce type de plateforme a augmenté récemment, ce qui indique à quel point elles sont devenues monnaie courante. Étant donné que ce type de fraude peut prendre de nombreuses formes – des fausses annonces d’hébergements aux faux sites Web – il est difficile de mettre en œuvre un ensemble d’actions totalement infaillibles pour lutter contre les arnaques liées à la location de vacances. Cependant, un cadre KYC complet et un système d’identification des utilisateurs sont un excellent point de départ. En fait, l’une des mesures les plus simples et les plus efficaces pour lutter contre les arnaques à la location de vacances sont les contrôles KYC.

Alors que les grands marchés en ligne peuvent faire un effort supplémentaire pour essayer de garantir la sécurité de leurs utilisateurs, les petites plates-formes qui se concentrent sur des régions spécifiques ou des marchés cibles de niche ont tendance à avoir moins de mécanismes de filtrage et de KYC en place, ce qui en fait des cibles de choix pour les arnaqueurs. D’autres marchés plus généraux et plateformes de réseaux sociaux qui présentent également des annonces de location d’hébergement et la possibilité de mettre en relation les propriétaires avec des vacanciers potentiels ont rarement des mesures de sécurité adéquates, mettant ainsi les clients en danger.

Sur la plupart des plateformes, il est actuellement assez facile de s’inscrire sous une fausse identité et de se faire passer pour quelqu’un d’autre. De plus, comme aucun document n’est requis pour vérifier l’authenticité d’une propriété, les escrocs prennent souvent les descriptions et les images des publicités légitimes sur une plate-forme et les reproduisent sur une autre.

Identifier les arnaques de location sur place.

Les arnaques à la location de vacances peuvent être difficiles à repérer, et certains voyageurs l’ont appris à leurs dépens. En fait, les escrocs ne font que s’améliorer et savent maintenant comment passer sous le radar. Des fausses annonces aux annonces douteuses qui donnent une représentation inexacte de la propriété et de ses caractéristiques, les fraudeurs excellent maintenant dans la création d’escroqueries ingénieuses et élaborées. Néanmoins, les propriétaires et les consommateurs peuvent se protéger en suivant trois signaux d’alerte pour détecter ces arnaques :

  1. Transfert d’argent en dehors du processus de transaction de la plateforme d’inscription : Pour ne pas être détectés, les faux propriétaires vous encourageront souvent à virer de l’argent en dehors des canaux officiels, sous de faux prétextes. Vous devez toujours vous en tenir aux solutions de paiement dédiées des plateformes, car elles garantissent des paiements sécurisés et parfois des garanties de remboursement. Payer avec des cartes de crédit est souvent la meilleure approche, car elles permettent à l’utilisateur de contester les frais non autorisés. Aucun client ne devrait jamais payer en espèces ou effectuer un virement bancaire. Pour les plateformes, être en mesure de dissuader ces attaques en surveillant les conversations et en signalant des mots-clés spécifiques entre les agents immobiliers et les clients peut offrir une certaine forme de protection. En outre, agir rapidement chaque fois qu’il y a un rapport d’activité suspecte pourrait être bénéfique pour le client et éviter des situations inconfortables comme être bloqué dans un pays étranger sans hébergement, ou tout simplement perdre son argent.
  2. Vérification de l’existence de la propriété répertoriée : dans certains cas, l’annonce est bien conçue et il est d’en déduire qu’elle est fausse. En cas de doute, l’utilisateur doit toujours faire preuve de diligence raisonnable. En effectuant une recherche inversée sur les images de la propriété ou en recoupant les informations disponibles (nom de l’annonce, nom de l’agent immobilier, emplacement, photos, description, prix par rapport au prix du marché…) pour confirmer l’authenticité de l’annonce. Grâce à ces différents contrôles, le vacancier potentiel peut alors éviter de voir ses vacances gâchées en découvrant que la location de ses rêves n’est pas ce à quoi il s’attendait, ou de perdre de l’argent à cause d’une fausse annonce, ou même de se faire voler ses données personnelles. Les plateformes d’annonces immobilières peuvent effectuer divers contrôles de propriété et d’identité pour confirmer que l’hébergement à louer appartient bien à la personne qui publie l’annonce.
  3. Lire les avis : Cela peut sembler idiot, mais les clients ne lisent pas toujours les avis des annonces. En plus d’être une source importante d’informations sur la qualité d’une propriété et de ses hôtes, les avis peuvent également aider à déterminer si une annonce est authentique ou non. Les propriétés sans avis, ou les avis qui répètent des phrases similaires avec une syntaxe grammaticale médiocre, sont des signes avant-coureurs qui doivent être pris en compte. La vérification de l’identité des propriétaires par le biais de contrôles KYC robustes peut être essentielle dans la lutte contre les fausses annonces, car la création de plusieurs comptes (une fois qu’un compte ou une annonce s’avère être faux) prend beaucoup de temps, d’efforts et de dépenses, rendant ainsi les arnaques à la location de vacances moins rentables pour les fraudeurs.

La dissuasion est essentielle.

Identifier les fraudeurs de manière réactive est une chose, mais être en mesure de les dissuader de mener des activités frauduleuses en est une autre. Si les modèles de fraude courants pouvaient être automatiquement signalés par les plateformes d’annonces, cela pourrait aider à prévenir les arnaques à la location de vacances.

Par exemple, la plupart des banques alertent désormais automatiquement leurs clients lorsqu’une connexion à partir d’une adresse IP inconnue se produit afin de prévenir la fraude et le vol. Bien que cela puisse également empêcher le piratage de compte et les fraudes ultérieures dans le secteur de la location saisonnière, la plupart des plateformes n’ont pas mis en œuvre cette protection. Pami les autres indicateurs techniques permettant d’identifier une activité frauduleuse, citons le recours à un numéro de téléphone non national pour créer un compte par exemple. Un meilleur processus de sélection et de vérification, tant pour les clients et que pour les agences, est indispensable pour lutter efficacement contre les activités frauduleuses sur les plateformes de services de location.

La vérification d’identité automatisée a été largement adoptée par les marchés réglementés des services bancaires et financiers, mais elle peut également être utilisée par les marchés en ligne pour la location d’hébergements de vacances.

Optimisez vos processus KYC grâce à des terminaux mobiles sécurisés

Cela rend le processus de location en ligne rapide et facile, accessible depuis n’importe où et n’importe quand. L’utilisateur capture sa pièce d’identité avec l’appareil photo de son téléphone portable (ou de la caméra de son ordinateur) puis effectue un court selfie vidéo. La solution IDCheck.io vérifie automatiquement l’authenticité du document et compare les données biométriques de l’utilisateur à partir du selfie pris avec la photo se trouvant sur la pièce d’identité. IDCheck.io traite ensuite automatiquement les données et confirme leur authenticité, rationalisant complètement le processus d’onboarding.

Transparente, efficace et indolore pour l’utilisateur, IDCheck.io est une solution de vérification d’identité qui peut être facilement intégrée dans vos applications web ou mobile via notre SDK de capture. Comme IDCheck.io est hautement personnalisable, il permet aux plateformes de locations de logements saisonniers de définir ses propres règles. Grâce à une intelligence artificielle de pointe, IDnow garantit que l’identité des utilisateurs est soigneusement filtrée avant d’avoir accès à un service. La vérification des documents d’identité délivrés par le gouvernement couplée à la vérification biométrique garantissent que les vacanciers et les propriétaires peuvent effectuer des transactions en toute sécurité.

Les méthodes de vérification d’identité d’IDnow ont été optimisées pour répondre aux normes de sécurité et aux exigences réglementaires les plus strictes sans compromettre l’expérience client. Le KYC a déjà résolu de nombreux problèmes dans le secteur bancaire, alors pourquoi pas dans l’industrie de l’hébergement et du voyage ?

Par

Michael Holland-Nell is Senior Sales Manager at IDnow and focuses on the verticals of Mobility and Marketplaces.

Michael Holland-Nell
Senior Sales Manager chez IDnow
Connectez-vous avec Michael sur LinkedIn

Des questions ?

Contactez-nous!
Play