En 2012, nous étions déjà en train de développer notre solution innovante dans l’optique de déposer ensuite un brevet. Au cours de l’été 2016, il est devenu plus qu’évident que l’entreprise WebID Solutions a enfreint notre brevet en Allemagne avec son processus d’identification par vidéo, qui fait l’objet de la procédure de contrefaçon de brevet. C’est pour cette raison que nous avons porté plainte auprès du Tribunal Régional de Düsseldorf l’année dernière.

Publié aujourd’hui, le jugement du tribunal de Düsseldorf nous donne raison : la cour estime qu’il est prouvé que notre concurrent WebID Solutions a violé la partie allemande du brevet européen EP 2 948 891 B1 relative à l’identification par vidéo, qui remonte à une priorité de janvier 2013. WebID Solutions peut faire appel de cette décision. D’après le jugement, nous disposons d’une mesure injonctive contre WebID Solutions relative au processus d’identification par vidéo, qui fait l’objet de la procédure de contrefaçon de brevet. Le jugement est exécutoire en Allemagne contre garantie.

Armin Bauer, co-fondateur et CTO d’IDnow, se réjouit de la reconnaissance juridique de la violation de ce brevet : « Nous sommes très heureux que la cour ait opté pour la transparence sur le marché avec cette décision. Cela nous conforte dans l’idée que nous avions vu juste dès le début avec nos technologies innovantes, et notre focalisation sur la facilité d’utilisation et la sécurité. »

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter marketing@idnow.de.